Droits des patients 


Généralités

Une relation transparente et de qualité entre patient et médecin ou tout autre professionnel de la santé est fondée en particulier sur le dialogue, le partenariat et le respect mutuel du soigné et du soignant.

La loi vaudoise sur la santé publique fixe par ailleurs le cadre légal de cette relation thérapeutique et diagnostique. Elle reconnaît notamment au patient le droit aux soins, le droit au libre choix, le droit d’être informé de manière simple, compréhensible et appropriée sur les traitements envisagés avant d’y consentir ou le cas échéant de les refuser ou de les interrompre, le secret professionnel et l’accès au dossier. Vous trouverez toutes les informations utiles y relatives dans la brochure « L’essentiel sur les droits des patients », mise à votre disposition sur les présentoirs de la réception ainsi que dans les secteurs de soins.

Confidentialitées des données médicales

Sauf opposition de votre part, les données recueillies lors de votre séjour peuvent être utilisées dans le but exclusif d’améliorer la qualité des prestations au sein de nos unités de soins. La saisie et l’analyse de ces informations médicales sont effectuées dans des conditions garantissant un strict anonymat et une totale confidentialité dans le respect des dispositions légales relatives à la protection des données personnelles.

Toute autre récolte de données, transmission à des tiers ou toute inclusion dans un programme de recherche biomédicale requiert notamment une information préalable adéquate ainsi que votre consentement ou, le cas échéant, celui de votre représentant légal ou thérapeutique.

Directives anticipées

Pendant votre hospitalisation, et en cas de perte soudaine de votre capacité de discernement, le médecin responsable de votre prise en charge intervient conformément aux directives écrites que vous auriez préalablement transmises à votre médecin traitant, vos proches ou à un représentant légal. Vous pouvez y indiquer notamment les actes thérapeutiques que vous acceptez ou refusez, et y désigner un représentant thérapeutique chargé de décider à votre place.

En l’absence de telles instructions, et si vous n’êtes pas en mesure de donner votre avis, le médecin intervient en cas d’urgence vitale selon votre volonté présumée, vos intérêts et sa déontologie. Brochure "L'essentiel sur les droits des patients"

  Téléchargez la brochure "L'essentiel des droits des patients"

(PDF - 3 Mo - Source : http://www.vd.ch