Parcours d'hospitalisation

PARCOURS D’HOSPITALISATION

Lorsque vous êtes hospitalisé·e à l’Hôpital de Nyon, le Pôle dans lequel vous séjournez dépend de la pathologie pour laquelle vous êtes pris·e en charge.

Vous trouverez ci-dessous toutes les informations présentant tous les pôles d’hospitalisation de l’établissement : Médecine, Chirurgie, Privé et Parents Enfants. 

 

Un Pôle privé a été pensé pour accueillir la patientèle choisissant un confort privé ou demi-privé. Dans cette unité, toutes les pathologies adultes sont traitées, qu’elles soient chirurgicales ou médicales.

Le Pôle Parents Enfants est le seul à présenter la spécificité de proposer des chambres privées et demi-privées au sein de son unité. L’expertise du personnel en Maternité et en Pédiatrie est requise pour répondre aux besoins des parturientes et des enfants. Ces patientèles ne peuvent en conséquence être délocalisées de ce service.

 

Un Service de soins intensifs peut accueillir les patientes et les patients de médecine et de chirurgie.

 

Dans chaque Pôle d’hospitalisation, un Leader du jour est présent. Infirmier ou infirmière du Pôle, ce membre de l’équipe est désigné de semaine en semaine, pour gérer les appels téléphoniques du jour, assurer le lien avec la gestion des lits et l’infirmier·ère de liaison et organiser les sorties de la patientèle, avec prise de rendez-vous.

 

 

Service de liaison | Retour à domicile 

 

Si votre convalescence ou votre retour à domicile vous préoccupent, vous pouvez en parler au personnel soignant afin d’être mis en contact avec les infirmier·eres de liaison.

 

Nos établissements, membres du Réseau Santé La Côte (RSLC), travaillent en étroite collaboration avec les soins à domicile, les centres de traitement et de réadaptation (la Clinique La Lignière, la Clinique Bois-Bougy ou l’Hôpital de Gilly, par exemple) et les établissements médico-sociaux (EMS, BRIO – Bureau Régional d’Information et d’Orientation, et autres structures médico-sociales).

 

N’hésitez pas à demander des renseignements en cas de besoin.


Pôle de chirurgie

Le Pôle accueille de la chirurgie générale et de la chirurgie orthopédique.

 

Les pathologies les plus fréquemment rencontrées dans le pôle :

 

  • Spécialité viscérale et digestive : cholécystectomie, appendicectomie, hernie ombilical, hernie inguinal, sigmoïdectomie, hernie hiatale, diverticulite, pancréatite, iléus, thyroïdectomie totale ou partielle ;
  • Spécialité bariatrique : sleeve gastrectomie, bypass gastrique ;
  • Spécialité proctologie : fistulectomie, rectopexie, promontofixation, cure d’hémorroïdes selon Milligan Morgan ou selon Fergusson, colpomyorraphie, fistulectomie, sphinctéroplastie ;
  • Spécialité urologie : résection transurétrale de la vessie, résection transurétrale de la prostate, adénomectomie transvésical, néphrectomie, prostatectomie radicale, urétérorénoscopie rétrograde souple et pose de sonde JJ, cure d’hydrocèle, cystectomie radicale selon Bricker, cystectomie radicale avec néo vessie iléale ;
  • Spécialité ORL : abcès amygdalien, rhinoplastie ;
  • Spécialité plastique : mastectomie, reconstruction mammaire, trapezectomie ;
  • Orthopédie : prothèse totale de hanche, prothèse totale de genou, rupture des tendons, spacer, arthroscopie épaule ou genou, ostéosynthèse ;
  • Chirurgie gynécologique : colporraphie, bandelettes sous urétrale (traitement d’incontinence chez la femme)  hystérectomie, grossesse extra utérine, ablation fibrome utérin, interventions sénologiques (mastectomie, tumorectomie) et interruption de  grossesse ;
  • Surveillance : des pneumothorax, hémothorax ou traumatisme crânien.

Pôle de médecine

Le Pôle de médecine accueille des patientes et patients adultes présentant une pathologie aiguë non chirurgicale (maladies cardiaques, infectieuses, vasculaires, métaboliques, oncologiques ou inflammatoires).

Il prend en charge les personnes souffrant d’une décompensation aiguë de maladies chroniques telles que l’insuffisance cardiaque, le diabète, l’asthme ou la maladie broncho-pulmonaire obstructive.

 

Est aussi également intégrée la spécialité neurovasculaire (Stroke Unit) : prise en charge et rééducation précoce de femmes et d'hommes souffrant d’un accident vasculaire cérébral ou d’hémorragie cérébrale. Différents intervenant·es externes sont ainsi présent·es au quotidien : ergothérapeutes, logopédistes, neuropsychologues.

 

La collaboration de ce Pôle est multidisciplinaire, entre de nombreuses fonctions. L’équipe de physiothérapie peut intervenir lors de votre séjour dans le service de médecine afin de vous permettre une mobilisation précoce et sécurisée pour améliorer la marche, l’équilibre ainsi que les fonctions cardiaques et respiratoires.

Cette prise en charge permet de retrouver votre autonomie en diminuant vos douleurs et d’évaluer vos besoins lors de votre sortie de l’hôpital.

Le Pôle de médecine s'étend sur deux étages.

Pôle Parents Enfants

Il comprend :

  • Le bloc d’accouchement ;
  • Le service de Maternité (niveau 2 A) ;
  • Le service de Pédiatrie.

 

Les missions du Pôle sont d’assurer une prise en charge des patientes dès la fin de la grossesse, de préparer les futurs parents à la parentalité et de les accompagner dans cette expérience mais aussi de prendre en charge les jeunes patient·es de leur naissance à leur adolescence.

 

Le Pôle Parents Enfants permet une prise en charge encore plus proche des besoins des enfants et des parents et favorise des synergies entre les deux spécialités.

Soins intensifs

Les Soins intensifs et le Pôle de médecine forment une entité co-dirigée par plusieurs médecins. De manière plus spécifique, la médecine intensive est sous la responsabilité de deux médecins intensivistes.

 

Notre service compte actuellement 10 lits toutes spécialités confondues dont 8 lits certifiés soins intensifs SSMI, et 3 lits dédiés à l’Unité Neuro-vasculaire. Nous collaborons étroitement avec les médecins des autres spécialités (neurologues, chirurgien·nes, anesthésistes) pour une prise en charge conjointe de la patientèle nécessitant une surveillance étroite.

 

Toutes les chambres sont individuelles et vitrées. Leur disposition a été pensée pour que l’équipe médico-soignante conserve une vision directe et permanente sur les patientes et les patients. Cette surveillance est renforcée par un dispositif de surveillance vidéo (sans enregistrement) et un monitoring des instruments de contrôle reliés directement au desk du personnel soignant. Ce dispositif répond aux exigences des Soins Intensifs reconnus SSMI (Société Suisse de Médecine Intensive).

 

La prise en charge des patient·es est assurée 24h/24h et 7j/7j par une équipe pluridisciplinaire composée de médecins, infirmier·ères, assistant·es en soins, aides hospitalier·eres et physiothérapeutes.

 

Les patient·es bénéficient d’une approche personnalisée et adaptée à leurs besoins spécifiques. Elle intègre aussi bien les aspects éthiques que relationnels en lien avec le parcours de soins. Dans cette même optique, et pour pouvoir intégrer au maximum l’entourage de la personne, nous autorisons les visites de 11h à 20h. Cependant, dans un souci de respect du repos des patient·es, les visites sont limitées aux proches et à uniquement deux personnes simultanément. Les visites des enfants en bas âge sont déconseillées.

 

Les médecins se rendent volontiers disponibles sur rendez-vous pour rencontrer la famille et les proches.

 

Nous appliquons des techniques et du matériel de pointe, cela est possible grâce à une formation continue de qualité du personnel. Notre service propose aussi une spécialisation en médecine intensive des infirmier·eres.

 

L’équipe de physiothérapeutes participe à votre prise en charge au service de soins intensifs afin de mettre en œuvre les moyens permettant votre mobilisation, active ou passive.

Notre objectif est de diminuer le risque de complication liée à un alitement prolongé, soutenir la fonction respiratoire, réduire la perte de force musculaire et de mobilité des articulations.

 

Les soins intensifs de l'Hôpital de Nyon participent à l’étude européenne Earlymob dont l’objectif est de déterminer scientifiquement les avantages de la physiothérapie précoce lors d’un séjour aux soins intensifs entraînant une ventilation mécanique.