Des vertiges se manifestent…comment réagir ?

Quel vertige ressentez-vous ? Vous avez la tête qui tourne pendant plusieurs secondes ? Un déséquilibre soudain ? Le regard qui bouge ? Il est important de toujours bien préciser le type de vertige que l’on ressent, pour en parler dans un premier temps à son médecin traitant.


En effet, l’origine du vertige peut être multiple et des précisions doivent être apportées pour déterminer si le vertige est :

  • D’origine cardiaque
  • D’origine neurologique
  • Lié à l’oreille interne

 

Les vertiges liés à l’oreille interne

 

Si le médecin traitant pense qu’il s’agit d’un problème d’oreille interne, le-la patient-e est adressé-e à un spécialiste Oto-Rhino-Laryngologue (ORL).

L'ORL effectue alors le bilan de l'oreille interne en reprenant l'historique avec le-la patient-e. Il étudie la fonction de l'oreille (changements auditifs, problèmes d’oreille qui coule…) du point de vue de l'audition et de l'équilibre.

 

Deux maladies liées à l'oreille interne sont relativement répandues et concernent la majorité des cas :

  • Le vertige paroxystique positionnel bénin (VPPB) est la cause la plus fréquente des vertiges. Il s'agit d'une perturbation mécanique liée à la mobilisation de cristaux dans l'oreille interne, qui envoie un message erroné au cerveau, entraînant ensuite le vertige qui est bref et déclenché par les mouvements de la tête

  • Le déficit ou la neuronite vestibulaire correspond à une mise hors fonction des capteurs de mouvements dans l’oreille interne, entraînant des vertiges intenses continus, d’une instabilité, qui peuvent être accompagnés de nausées ou de vomissements

 

Il s'agit de maladies plutôt bégnines qui guérissent généralement en quelques jours, voire 2 ou 3 mois. La consultation ORL permet de poser le diagnostic. Elle accélère la résolution des symptômes du vertige paroxystique positionnel bénin (VPPB) par le biais d'une manipulation et de manœuvres thérapeutiques réalisées par l'Oto-Rhino-Laryngologue. Globalement, la neuronite vestibulaire finit par se compenser avec disparition des vertiges.

 

Dans la plupart des cas, il s'agit d'un épisode unique, avec un faible pourcentage de récidive pour certains patients. En résumé, n’hésitez pas à consulter votre médecin traitant dans un premier temps, qui vous orientera vers un ORL pour traiter rapidement et efficacement des vertiges liés à l’oreille interne.