Unité d'échographie prénatale et gynécologique 


Imagerie médicale

Cette page est destinée aux médecins et sages-femmes collaborant avec notre Hôpital. Ils y trouveront des informations d'actualité, un formulaire de demande d'examen et divers documents explicatifs à l'intention des patientes, à télécharger.

Contact

Dr Marta CARRASCO - Spécialiste en Gynécologie et Obstétrique, Médecin agréé


Tél. : +41 (0)22 994 63 61
Fax : +41 (0)22 994 62 09

La consultation spécialisée est ouverte aux patientes adressées par leur médecin traitant (ou par leur sage-femme) et nécessitant une échographie prénatale (examens préventifs des 1er et 2ème trimestres, examens sur indication), ainsi qu'aux cas où une échographie gynécologique est indiquée (pathologie de l'utérus et des annexes).

Téléchargez le formulaire de demande d'examens

(PDF - 120 Ko)

Horaire des consultations

Les consultations se déroulent les jours suivants : mardi et mercredi de 08h00 à 17h00.

En cas d'urgence, un examen peut être organisé en dehors de cet horaire.

Pour prendre rendez-vous : tous les jours de 09h00 à 12h00 et de 14h00 à 16h00.
Tél. : +41 (0)22 994 63 61

 

Informations sur les échographies

Vous pouvez télécharger ci-dessous un texte d'information sur les échographies prénatales que vous devriez discuter et commenter avec la patiente lors du premier entretien de grossesse et avoir une copie signée dans votre dossier.

Téléchargez l'information relative à l'utilisation des ultrasons en cours de grossesse

(PDF- 80 Ko)

 

Enfin, vous pouvez également télécharger une information sur le test de dépistage des anomalies chromosomiques (dit "du premier trimestre"). Elle est révisée pour correspondre aux exigences actuelles de ce test.

 Téléchargez le test de dépistage des maladies chromosomiques

 (PDF - 110 Ko)

 

Loi sur l'Analyse Génétique Humaine (LAGH) entrée en vigueur le 1er avril 2007 et ses conséquences

A cette occasion, les procédures de demande d'analyse prénatale sont codifiées. Une information complète au sujet de l'analyse prénatale doit être donnée par le médecin-traitant au cours d'un entretien avec la patiente, une information écrite doit lui être remise, documentée par la signature d'un consentement éclairé. Cette dernière formule est obligatoire. Par sa signature, la patiente atteste avoir reçu l'information permettant de décider en pleine conscience et avec réflexion si elle désire soumettre son enfant à naître à une analyse cytogénétique ou/et moléculaire.

En pratique, je vous propose la procédure suivante : le consentement éclairé signé sera classé dans votre dossier. Une copie de ce consentement sera jointe à la demande d'amniocentèse qui sera consignée. Je remplirai la demande d'examen pour le laboratoire et ma signature confirmera implicitement que la patiente a reçu les documents du conseil génétique. Cette façon de faire permet de respecter le délai de réflexion après information de la patiente.

L'Office Fédéral de la santé publique met à disposition une page dédiée à la Loi sur l'analyse Génétique Humaine. Je vous recommande d'en prendre connaissance sans tarder.

Informations relatives à l'amniocentèse et à la choriocentèse

Amniocentèse

Vous pouvez télécharger ci-après le protocole d'information relatif à l'amniocentèse.

Bouton de téléchargement - protocole d'information amniocentese

(PDF - 150 Ko - source : www.sggg.ch)

Choriocentèse

Vous pouvez télécharger ci-après le protocole d'information relatif à la choriocentèse.

Téléchargez le protocole d'information sur la choriocentèse(PDF - 130 Ko - source : www.sggg.ch)

Formulaires de consentement

La Société Suisse de Génétique Médicale met à votre disposition les formulaires de consentemement éclairé, disponibles au téléchargement  en 4 langues :

 

Test prénatal non invasif (TPNI)

Pour faire prendre en charge le dépistage par l’assurance de base, il faut commencer par un test du premier trimestre (TPT) réalisé correctement. Si la valeur de risque de trisomie 21, 18 ou 13 est ≥ 1:1000 et que l’échographie a donné un résultat normal, le TPNI est pris en charge par les caisses maladie. Si le risque de trisomie 21, 18 ou 13 est ≥ 1:380 à terme, la caisse maladie reste obligée de prendre en charge le coût d’un diagnostic invasif (choriocentèse, amniocentèse).

Le TPNI n’est pas un test diagnostique et une confirmation par test invasif est indispensable en cas de résultat pathologique.

La valeur du TPNI dans les grossesses gémellaires n’est pas encore suffisamment établie.

L’estimation de risque de trisomie 21,18 et 13 au 1er trimestre par mesure de la clarté nucale et de la biochimie maternelle ne doit pas être calculée si la patiente a déjà reçu un résultat de TPNI négatif.

Le TPNI ne remplace pas un test invasif chez les femmes à risque très élevé (>1 :10) au TPT. Ceci est basé sur le fait que seulement 70% d’anomalies chromosomiques dans cette population sont des trisomies 21,18 ou 13. De plus, les nouvelles techniques microarray peuvent fournir des informations cliniques significatives dans certains cas.

En cas d’anomalie fœtale décelée, l’indication à un caryotype fœtal et/ou un test microarray n’est pas modifiée par un résultat TPNI négatif.

Un examen morphologique précoce avec recherche de soft markers de trisomie 21 est contre-indiqué chez une femme ayant eu un TPNI normal, étant donné son taux élevé de faux positifs et sa faible valeur prédictive positive.

Il devient possible techniquement de faire un TPNI non seulement pour les trisomies, mais aussi pour d’autres syndromes génétiques. Les fournisseurs de prestation aussi bien que les patientes doivent être clairement informées au sujet des tests proposés, car les tests multiples peuvent augmenter le taux de faux positifs.

L’avis d’expert n°45 de la SSGO (11.02.2016) détaille les points importants concernant le TPNI.

 

Littérature

ISUOG consensus statement on the impact of non-invasive prenatal testing (NIPT) on prenatal ultrasound practice
Ultrasound Obstet Gynecol 2014 ;44 : 122-123.

ISUOG Practice Guidelines: performance of first-trimester fetal ultrasound scan
Ultrasound Obstet Gynecol 2013; 41: 102–113

Analysis of cell‐free DNA in maternal blood in screening for fetal aneuploidies: updated meta‐analysis
M. M. Gil, M. S. Quezada, R. Revello, R. Akolekar, K. H. Nicolaides
Ultrasound Obstet Gynecol 2015; 45: 249–266